Murmures Sombres

... Ville d'où personne ne réchappe, saurez vous y survivre ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Raziel

Aller en bas 
AuteurMessage
Raziel

avatar

Nombre de messages : 47
Race : Dévoreur d'âmes
Camp : .........
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Raziel   Mer 12 Mai - 17:49

Nom: aucun

Prénom*: Raziel

Surnom : le dévoreur, sans âme ect...

Age*: Quelques bons millénaires

Sexe*: Masculin

Race*: Dévoreur d'âmes

Description physique:
Raziel est passé par différentes apparences physiques...né ange, devenu vampire, puis finalement un démon dévoreur d'âmes. Cette dernière apparence, celle qu'il présente malgré lui, est bien moins avenante que les deux précédentes...
Sa peau est bleu nuit, ses cheveux courts et désordonnés toujours noirs corbeau. Ses yeux sont blancs et brillants, cerclés de noir. Raziel est maigre à l'extrême, ayant pratiquement la peau sur les os en ce qui concerne ce qui lui sert de torse. Seuls ses bras et ses jambes semblent présenter une apparence un peu plus normale, avec des muscles. Bien que ses jambes soient plus développées que ses bras. Ses mains présentent trois doigts griffus, de même que ses pieds. Dans son dos, on peut voir les lambaux sanguinolents de ce qui avait été autrefois ses ailes. Il ne porte pas de vêtement, à part la large écharpe qu'il porte autours du cou et qui masque la moitié de son visage, ainsi que des morceaux de tissus à ses poignets et ses chevilles.
Sous sa forme immaterielle, il apparaît comme une forme squelettique nue entourée d'un halo de lumière.

Description mentale:
Le temps a apprit la patience à Raziel. A l'origine c'est un homme assez impusif, agissant comme bon lui semble sans tenir compte d'aucun équilibre. Sa souffrance et la transformation de son corps lui firent comprendre qu'il était faible, et son caractère en a changé. Il aspire à réparer ses erreurs et à libérer les âmes en peines, il apparaît alors de nature calme et chacun de ses gestes et de ses faits sont calculés. Mais son passé le hante toujours, et malgré ses attittudes posées, son frêle corps est toujours habité au fond par la haine qu'il voue au vampire qui a bafoué sa sainteté en faisant de lui un de ses fils par la morsure, avant de le jeter ensuite dans les pires tourments. Raziel sait se battre et peut se montrer violent et surtout acharné. Il ne lâche jamais sa proie, sauf si cette dernière arrive à le mettre en déroute, auquel cas le dévoreur d'âme n'a aucun remors à prendre allègrement la fuite ou à se réfugier dans le monde immateriel. Les combats sont souvents déséquilibrés, le corps materiel de Raziel n'étant pas taillé pour les rapports de forces, mais son agilité et ses pouvoirs lui permettent souvent d'équilibrer.


Histoire:
Raziel était à l'origine un Séraphéen, un des meilleurs de tous. Avec ses frères ailés, il débarassait les humains d'un mal rampant comme les rats: les vampires. Même si ces ennemis étaient faibles et se terraient dans de sombres cachettes, Raziel les traquait inlassablement, perpétrant même des actes horribles, arrachant le coeur des faibles vampires et perpetrant d'autres souillures sur leurs corps, sans aucun respect pour ceux contre qui il menait ces combats déséquilibrés. Il fut adulé comme un saint, canonisé avec ses six frères d'armes à sa mort.
Des milliers d'années plus tard, Raziel ouvrit à nouveau les yeux, ce qu'il pensait impossible. Ses membres étaient douloureux, il avait froid, extrêment froid. à demi inconscient, il réussit à constater que quelqu'un le tenait contre lui, appuyait sa joue contre une peau chaude et craquelée. Une large entaille courait la peau de l'autre, son sang coulait sur le visage de Raziel, qui pouvait sentir son odeur. Ses entrailles se tordirent, une douleur qu'il ne pensait plus ressentir lui vrillait le ventre et asséchait sa gorge. ça ressemblait à de la faim, une faim atroce, comme si il se sentait mourir une deuxième fois.

"bois"

La main sur la nuque de Raziel se fit plus insistant, collant le visage de l'ange sur la peau de celui qui l'avait tiré de son sommeil éternel. La douleur était insupportable, le sang qui s'écoulait toujours abondemment de la plaie de l'autre le faisait maintenant presque saliver. Que se passait il? Pourquoi sa mort si paisible avait elle été interrompue? Mais Raziel ne pouvait plus penser, comme si une force irrésistible s'était emparée de lui. Il colla sa bouche contre la plaie, aspirant le sang de l'homme comme un fou affamé. Il ne sut combien de temps il resta là, tout devenait flou, la douleur s'estompait et laissait place à une grande chaleur, alors qu'il sentait le liquide si enivrant couler dans sa gorge, le goût de cette homme lui traverser les entrailles.

Quelle erreur ç'avait été.

"Allons va fils...Oui, finis ton repas...Ton premier repas..."

Quelle erreur avait il faite.

Raziel commença une nouvelle vie en tant que vampire. Ayant perdu tout souvenir de son ancien passé, toute notion du temps qui s'était écoulé alors qu'il était mort et enterré dans un mausolée. Il était désormais le premier des septs fils de Kain, le plus puissant des vampires ayant soumit la terre qui avait été autrefois celle des humains. Raziel était le fils aîné et préféré de Kain, qui le laissa pendant longtemps se nourrir de son sang et lui apprit beaucoup de choses. Milles ans passèrent durant lesquels il se tenait à la droite de son "père", obéissant. Mais aussi arrogant et impatient...L'immense pouvoir de Kain et la suprématie vampirique qu'il avait instaurée avait mis la roue de l'évolution en marche, chaque millénaire le corps de Kain mutait, gagnait des pouvoirs, de la résistance, des habiletés. Ensuite alors ses fils, puis sa cour subissaient ces changements et gagnaient en puissance.
Mais le destin était joueur, car Raziel évolua avant son père.
Impatient, le premier des fils de Kain alla immédiatement voir son père dans la salle du trône, pour lui montrer ce que la nature lui avait offert: des ailes. Le pouvoir de voler.

Spoiler:
 

Kain vit là un affront à son honneur, et un affront de la roue du destin. Son fils avait évolué avant lui, et l'apparition de Raziel ailé provoqua incompréhension, étonnement, peur et envie. Toutes les têtes s'étaient tournées vers Kain, dont la légitimité de son reigne fut remise en cause. Kain s'approcha alors de son fils favori, caressa un moment la membrane douce et fragile de ses ailes d'oisillon, et d'un geste brusque et violent, en arracha le squelette, ne laissant que des lambeaux de peau sanglante pendre dans son dos.

Kain régnait par la cruauté. Et Raziel, son "fils" préféré, ne fit pas exception à la règle.

Le seigneur des vampires condamna son fils aux abysses: une souffrance de milles ans, puis une existence errante, il condamna le beau Raziel à une mort définitive, mais sans repos. Le vampire autrefois ange fut jeté par ses propres frères dans la rivière des morts, là le temps sembla se dissoudre, tout comme son corps. Raziel souffrait, sentait sa mort approcher puis reculer à chaque pas. Enfin, alors qu'il sentait approcher sa délivrance au bout de milles ans, la souffrance s'arrêta. Son corps était atrocement atrophié, et il se sentait mal. Une voix le ramena à la raison, et il rencontra le dieu ancien. Un être lui aussi millénaire, à qui Kain avait volé la suprématie sur terre. Ce dieu d'en dessous se disait être celui dans lequel toutes les âmes se fondaient à leurs mort, pour renaître. Mais pour une raison inconnue, il n'avait pas pu absorber Raziel. Le dieu ancien y vit là un tour de la roue du destin, et imposa à Raziel sa nouvelle condition: un dévoreur d'âmes. Chaque âme que Raziel ingérait nourrirrait son corps et l'empêcherait de souffrir, mais l'âme ne resterait pas dans son corps et reviendrait alors au dieu ancien afin de renaître. Raziel, damné et brûlant de haine, accepta toutes les conditions du dieu et revint sur terre pour prendre sa revanche.

Ses anciens frères vampires se dressèrent sur son chemin de vengeance, Raziel les tua un à un et dévora leurs âmes avant de retrouver enfin son père dans un ancien mausolée. Mais le combat ne s'engagea pas, et Kain laissa son cadavre de fils seul dans le mausolée. Raziel se rendit alors compte que Kain ne l'avait pas attiré là par hasard, et lut les noms gravés sur les magnifiques tombes que le temps n'avait pas altéré: Rahab, Turel, Zephraim...Raziel y lut le nom de ses frères vampires, ainsi que le sien, et comprit alors qu'ils avaient été autrefois anges avant que Kain ne profane leurs sépulture et dénie leurs sainteté en les faisant devenir vampires. Sa haine le brûla d'autant plus, et avec acharnement il poursuivit son père, détruisant tout vampire se dressant sur son passage, dévorant sans vergogne leurs âmes damnées.
Une deuxième fois il retrouva son père et cette fois ci Kain n'esquiva pas le combat. Il dégaina son épée légendaire, la Reaver. Les légendes disaient que cette épée était habitée par une âme mauvaise et gourmande, qui absorbait le sang et les âmes de ceux qu'elle touchait. Le combat était inégal, pourtant Kain prit la fuite. Tentant d'abattre la Reaver sur son fils, l'épée se brisa en morceaux. Le seigneur vampire, troublé, prit la fuite. Encore un tour du destin?

Raziel observa les restes de l'épée meutrière, puis vit l'âme qu'elle refermait s'échapper. Sans attendre, il retira sa grande écharpe et la dévora. Mais au lieu d'apaiser sa faim et de partir ensuite vers le dieu ancien, l'âme resta dans son corps et se fondit en lui. Raziel vit alors qu'il était capable de faire appel à l'épée selon son désir, cette lame spirituelle était devenue comme une partie de lui.
Spoiler:
 

Intrigué, Raziel parcourut encore le monde, à la recherche de son père, de réponses et de connaissances. Il en vint à errer, et à découvrir la vérité des âmes qu'il ingérait. Le dieu ancien ne faisait que le manipuler, car en détruisant Kain, il ferait revenir le regne des humains. Cette créature d'en dessous n'aspirait qu'à se nourrir d'âmes, de toujours plus d'âmes, et les âmes qu'il dévorait étaient damnées à jamais, confinées dans le cycle de la vie et de la mort, de la souffrance. Il n'avait pas pu absorber Raziel, son nom ne faisant pas partie de la roue du destin. Il était un pion libre et dangereux. Raziel tenta de s'arracher à l'emprise du dieu ancien, réussit finalement à maîtriser sa Reaver spirituelle. Les âmes qu'il fauchait par cette lame étaient apaisées, celles qu'il dévoraient faisaient partie de lui désormais et ne retournaient plus au dieu ancien. Furieux et affamé, ce dernier chercha à tuer Kain et Raziel. Le seigneur vampire s'échappa et s'enfuit, son fils le suivit sans relâche, n'ayant pas oublié l'affront qu'il avait subit.
C'est ainsi que le dévoreur d'âme arriva dans cette contrée lointaine, et se retrouva coincé dans cette ville maudite. Persuadé de Kain s'y cache. Mais cherchant aussi désespérément un moment d'en sortir, avant que le dieu ancien ne le retrouve.



Pouvoir ou armes:
Ayant ingéré l'âme d'une puissante épée, Raziel ne fait qu'un avec elle. Il peut faire apparaître sa lame spirituelle comme un prolongement de son bras droit. On raconte que ceux touchant la Reaver de Raziel voient leurs âme purifiées.

Niveau pouvoirs, n'étant pas vivant, il peut changer de plan d'existence à son bon vouloir: passant du monde materiel au monde immateriel, celui de la mort et des spectres. Ce pouvoir s'avère à double tranchant, car se réincarner depuis le monde immateriel lui demande énormément d'énergie. Quand il n'en a pas assez, il peut revenir dans le monde materiel en prenant possession d'un cadavre.

On en vient à son deuxième pouvoir: Raziel peut entrer dans les corps et les esprits des gens, voire même les posséder. Mais ce pouvoir, là aussi, demande énormément d'énergie, et les possessions ne durent généralement que peu de temps. Même quand il possède quelqu'un, il ne peut pas forcer sa victime à faire quelque chose qu'elle ne désire pas et qui la mettrait en danger de mort (la faire se suicider par exemple ect...)

Animal ou autre accompagnant :
Sa solitude

Thème du personnage:
Breaking benjamin - Away