Murmures Sombres

... Ville d'où personne ne réchappe, saurez vous y survivre ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tetelo

Aller en bas 
AuteurMessage
Tetelo

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Tetelo   Mar 1 Sep - 11:25

Prénom : Tetelo

Age : 104 ans (à quelques années près, car elle ne connaît pas l'année exacte de sa naissance, mais elle préfère dire 104 ans parce qu'elle pense que ça sonne mieux que 100...)

Sexe : Féminin

Race : Sorcière (humaine) devenue Loa (esprit divin dans le culte Vaudou)

Description physique :
Les années passées à ruminer sa haine n'ont pas altéré la beauté de Tetelo. Elle a l'apparence qu'elle avait avant sa mort et sa réincarnation en Loa, c'est à dire qu'elle ressemble à une très belle femme noire d'une vingtaine d'années, au corps souple endurci par la condition d'esclave. Elle a de longs cheveux noirs bouclés, qui descendent jusqu'au milieu de son dos. Sa peau a une couleur brun chocolat qui à la lumière prend des reflets dorés. Ses yeux sont de véritables pièges pour le regard : une fois qu'on a vu ses iris couleur d'ambre dans lequel dansent de petites perles dorées, impossible de s'en détacher...En revanche, sa voix n'a pas le même timbre que de son vivant, elle est beaucoup plus grave et rauque (et enlève un peu à son charme...)
Elle apparaît parfois le visage couvert par un masque de panthère, quand elle ne se transforme pas carrément en félin. Cependant, ne paniquez pas si elle vous menace avec son kuhbasha, le couteau sacrificiel à la lame ondulée, car elle ne pourra rien vous faire : son corps est immatériel.
La plupart du temps, Tetelo garde ses vêtements d'esclave, un simple pagne qui couvre tout juste ses hanches et les colliers en perles de verre et en coquillage à deux sous avec lesquels les esclavagistes achetaient leur matière première. Mais pas la peine de crier à l'exhibitionisme : en-dessous de ces lourds ornements de pacotille qu'elle garde comme autant de trophées, elle porte des sous-vêtements sommaires faits de chutes de chanvre cousues à la va-vite.
Même si Tetelo est devenue elle-même un Loa extrêmement puissant, son Loa tutélaire reste Damballah, le Grand Serpent qui étouffe tout entre ses anneaux. Il arrive qu'elle le rappelle en ayant, enroulé autour de sa poitrine, un immense python aux écailles irisées, qui est à la fois le signe de Damballah et un de ses attributs en tant que Loa. De même, entre ses seins est tatoué un serpent représentant la divinité destructrice, souvenir d'une époque révolue où le pouvoir des Loa était craint et respecté de tous.

Description mentale :
Pour qu'un humain mort devienne un Loa, il faut qu'il soit retenu au monde des vivants par une émotion très forte. Ainsi, c'est la haine qui a permis à Tetelo de revenir à la vie, sa haine contre les gens qui ont causé sa mort. Au fil des années, elle est devenue un être maléfique, entretenant sans doute peu de points communs avec la femme qu'était Tetelo de son vivant. Il y a quelque chose de surhumain, au sens qu'elle est au-dessus de l'humanité, dans la façon dont elle considère les humains comme des animaux, tout au plus des victimes potentielles de sacrifices (d'où l'expression «cabri sans cornes» dont elle se sert pour désigner les Homo Sapiens Sapiens). Comme Gedde ou Ogoun Badagris, deux autres Loa qu'elle vénère, elle semble l'incarnation de la haine, un esprit du mal qu'il faut servir sous peine de subir son ire.
Cependant, à l'inverse des susnommés, qui incarnent respectivement la Mort et la Guerre, Tetelo n'est pas une déesse. C'est une femme à la volonté exceptionnelle, rien de plus. Et au fond, elle n'est sans doute pas capable de détester tous les humains comme le font croire les paroles haineuses qu'elle profère à l'encontre de ceux qui étaient autrefois ses semblables. Sa haine ne vise en effet qu'un nombre restreint de personnes : celles qui sont liées à son douloureux passé, ou leurs descendants. Envers les autres, elle se montre froide et indifférente, car son destin de Loa est la vengeance, pas la destruction. Malgré tout, mieux vaut ne pas la chercher sous prétexte qu'elle semble ne pas faire attention aux autres, car elle est extrêmement rancunière et susceptible...
Cependant, au milieu de cette mer de défauts, une grande qualité : la loyauté. En effet, Tetelo sait se montrer reconnaissante envers ceux qui lui ont apporté leur aide : avec elle, un bienfait n'est jamais perdu...Et croyez-moi, avoir une Loa comme alliée peut se réveler plus d'une fois utile.

Histoire :
Tetelo est née dans un pays recouvert de plantations, où travaillaient des esclaves considérés comme des sous-hommes, pour le plus grand profit de quelques patrons aux lois absurdes et cruelles. Cependant, ses racines et celles de sa famille se trouvent sur un autre continent, dans une tribu de guerriers féroces adorant les plus malfaisants des Loa : les Agris. D'ordinaire, c'étaient les Agris qui chassaient de futurs esclaves dans d'autres tribus et les troquaient avec les esclavagistes contre des épées et des bijoux sans valeur mais qui brillaient comme le soleil. Mais une querelle intestine au sein de la tribu avait amené un usurpateur à vendre le chef légitime et sa famille aux trafiquants de chair humaine afin d'asseoir son pouvoir. C'est ainsi que des guerriers féroces devinrent comme nombre d'autres avant eux une main d'oeuvre docile. Du moins, c'est ce que croyaient les maîtres...Car des adorateurs de dieux solaires assoifés de sang ne se transforment pas si facilement en moutons. Ils avaient peut-être l'apparence d'ouvriers serviles, mais en secret, ils se vengeaient, en pratiquant le Vaudou, leur véritable religion.
C'était Tetelo qui depuis ses treize ans officiait en tant que Mamaloa, la grande prêtresse qui guidait la cérémonie en devenant, sous l'influence de potions hallucinogènes et du rythme effréné des tambours et des danses rituelles, l'incarnation sur Terre du Loa que l'on cherchait à invoquer. La douce enfant devenait alors une créature ni humaine ni divine, qui d'une voix spectrale désignait ceux dont elle voulait que le sang coule. Le plus souvent, elle se satisfaisait de sang animal, et on sacrifiait au Loa qu'elle symbolisait des poules, des chiens, ou des moutons dérobés dans les élevages aux alentours. Mais parfois, l'insatiable déité réclamait du sang de «cabri sans cornes», comprenez du sang humain...Les victimes étaient alors des esclaves, issus d'autres tribus. Pendant de nombreuses années, peu de gens se trouvaient ainsi sacrifiés, et les maîtres fermaient les yeux lorsqu'ils trouvaient un corps couvert de terre et de sang, la poitrine ouverte. Mais alors que Tetelo avait environ 20 ans, elle se mit subitement à exiger davantage de sang humain, et ce furent en un mois des dizaines d'esclaves qui furent retrouvés morts, toujours mutilés de la même manière atroce. Décidant qu'ils ne pouvaient plus laisser ces meutres continuer, les maîtres engagèrent pour trouver et punir les coupables un enquêteur très spécial...un Schattenjäger, «chasseur d'ombres» en allemand : un homme dont la vie entière était vouée à la traque des forces maléfiques. Le Schattenjäger en question se nommait Wilhelm Ritter, c'était un jeune homme de la même race que les maîtres, mais qui se démarquait d'eux dans son regard candide de jeune homme innocent. Comme il soupçonnait que «la chose» venait des esclaves, il décida de rester au milieu d'eux pour mieux comprendre ce qui pourrait les pousser à s'entretuer. Et la première fois que son regard croisa celui de Tetelo...Ce fut le coup de foudre immédiat et réciproque, love at first sight. Mais c'était une amour interdite...Wilhelm était un chasseur d'ombres, et Tetelo la sorcière qu'il était censé trouver.
Les autres membres de la tribu exhortèrent Tetelo à profiter du fait que Wilhelm baisse sa garde en sa présence pour le tuer, et ainsi montrer aux maîtres que même privés de leur liberté, rien ne pouvait empêcher les esclaves de disposer du droit de vie et de mort sur les autres...Mais la jeune fille en était incapable. Elle aimait Wilhelm, alors que jusqu'à présent elle n'avait connu que la haine, et se demandait comment elle pourrait supporter de lui donner la mort, à lui qui éclairait sa vie...Pourtant, il le fallait. Le Schattenjäger progressait vite dans son enquête, il avait déjà trouvé le lien entre les meurtriers et les dieux solaires que vénéraient les Agris...Si personne ne faisait rien, il ne tarderait pas à trouver l'identité des meurtriers. Et c'était à Tetelo d'agir, car elle seule avait le droit de brandir les armes rituelles pour tuer.
Wilhelm ne fut pas égorgé au cours d'une cérémonie comme les autres victimes de Tetelo, mais tout simplement dans son lit, par une jeune femme rendue à moitié folle par les breuvages qu'elle avait absorbés pour se donner du courage.
Après cela, Tetelo fuit, révoltée par ce qu'elle avait fait. Elle mourut d'épuisement aux abords d'une ville, et son cadavre fut jeté dans une fosse commune.
Son histoire aurait pu s'arrêter là...Mais il y a avait en Tetelo quelque chose qui refusait de mourir, et la ramena à la vie sous forme d'un Loa. Depuis lors, elle n'a de cesse de parcourir le monde pour retrouver les chasseurs d'ombres et ses anciens maîtres...et les détruire. Son errance sans fin l'amena jusqu'à une ville entourée d'une aura encore plus maléfique que la sienne : Murmures Sombres...

Pouvoirs ou armes :
Tetelo peut modifier son apparence physique ; ainsi, il lui arrive de quitter sa forme «humaine» pour adopter celle d'une panthère. Elle peut également manipuler les flammes, et sa connaissances des pratiques des cultes Vaudous les plus violents lui permet d'invoquer des maléfices malsains...voire mortels. Elle est armée d'un kuhbasha, le poignard rituel à la lame ondulée, et parfois d'un fouet.

Animal ou autre accompagnant : Erebos, un énorme python vert olive qu'elle peut invoquer à sa guise.

Où avez-vous découvert le forum ? Par un top-site (Ptal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mégane Angel
Admin
avatar

Nombre de messages : 342
Race : Humaine/Vampire
Camp : //
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Tetelo   Mar 1 Sep - 22:02

Boujour à toi!
Cela fait un petit moment que nous n'avons pas eu de nouvel inscrit, en esperant que les anciens ne tarderont pas à venir ...

tu es validée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/xxx_reflexion_xxx
ark'sana
Semi démon
avatar

Nombre de messages : 272
Race : devoreur d' ames
Camp : neutre
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Tetelo   Mer 2 Sep - 20:58

bienvenue parmi nous * se tient a distance pour ne pas absorber ce nouvel arrivant*
et voila un ancien qui revient ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tetelo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tetelo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Murmures Sombres :: Votre 1ère catégorie :: Présentations-
Sauter vers: