Murmures Sombres

... Ville d'où personne ne réchappe, saurez vous y survivre ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 échecs (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvânn Malhak

avatar

Nombre de messages : 95
Race : créature végétale
Camp : les camps mènent au sang, fils. ils n'ont aucun sens.
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: échecs (libre)   Lun 13 Avr - 15:41

Sylvânn avait quitté son refuge dans la forêt. Il avait besoin de marcher. Après tout ses efforts il avait réussi à faire reverdir la clairière, mais c'était une bien maigre victoire comparé à tout les efforts qu'il avait déployé. Il avait tenté de se reposer, mais trop de choses les hantait. Alors il s'était levé, il était parti. Marcher l'aidait à penser, ses grandes jambes de racines entremêlées le portait au hasard, il baissait parfois la tête par habitude pour vérifier qu'il ne marchait pas sur un chat, un chien ou un chariot. Mais il n'y avait rien de tout ça. Presque aucune once de vie n'amenait colorer le paysage, le silence pesait. Il ignorait comment et par qui cette terre avait bien pu être maudite à ce point. Mais cela le rendait triste. La nature qui n'était pas corrompue agonisait, comme une longue lamentation du moindre brin d'herbe à côté duquel l'être végétal passait.
Il pourrait y passer tout ses pouvoirs, et même son existence, mais Sylvânn commençait à douter de sa capacité à faire revivre la nature de ces terres. à y chasser le mal qui rongeait le sol.
Au bords de rochers déchiquetés, Sylvânn s'arrêta. Sous ses yeux brillants la mer s'étendait, masse noire sans fin dévorante. Il pourrait tenter d'invoquer les Caith-Sith, si il rivalisait d'esprit avec eux, il obtiendrait peut être des réponse sur l'identité de celui ou celle qui avait envoyé les Cu-Sith à ses trousses. Quelqu'un voulait du mal à Sylvânn, et à tout ceux qu'il fréquentait. Il était perplexe. La seule tribue qui avait reçu de Babd-Catha le rituel pour les appeler était celle des Dan-Hannan. La tribu qui avait créé Sylvânn, et aussi celle qui disparût par la faute de ce dernier. Voila des siècles que les derniers représentants de ces guerriers étaient éteints, pas de descendants, pas de rites perpétués. Comment ces Cu-Siths étaient donc arrivés àMurmures Sombres, par qui avaient ils étés envoyés?
Sylvânn secoua la tête, provoquant les protestations des oiseaux dans son feuillage. Ces volatiles se disputaient toujours, en temps normal il les aurait fait taire. Mais ces cris aigus étaient la seule preuve de vie aux alentours, alors Sylvânn les laissa protester. Les écouter, c'était avoir un peu de la chaleur de la vie dans cette atmosphère morte.
Sylvânn se tira soudainement de ses pensées, se retourna. un bruit venait de l'interpeller. Encore un Cu-Sith? non...on l'aurait déjà attaqué.


qui est là? demanda il calmement de sa voix grave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céladar
Ange, maître de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 26
Race : Ange maître de la lumière
Camp : Le bien pour tous, être bon ou démoniaques
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Lun 13 Avr - 19:53

Parcourant la plage en volant, Céladar était en train de fixer la mer lorsqu'un bruit l'interpella. L'ange se posa délicatement vers un rocher et observa les alentour, mais elle ne vit rien. La végétation, l'eau, les rochers et les oiseaux semblaient être les seules présences possibles.
Elle plongea en piquet, songeant à l'initiation d'Ark'sana, à ce qu'elle avait apprit sur son passé, et à son avenir. Puis, elle se redressa et marcha le long de la plage. Elle en avait assez de voler, il lui fallait se réhabituer à marcher comme elle avait l'habitude de faire de son vivant.
C'est en marchant le long des plantes aux alentours qu'elle entendit une voix masculine juste devant elle demander:


Qui est là ?

L'ange sursauta, la voix était proche mais elle ne voyait personne. Elle s'adossa donc à un arbre, regardant de nouveau les alentour jusqu'à ce que son support se mette à bouger. Elle le vit alors se retourner et s'aperçut qu'il ne s'agissait pas d'un vulgaire arbuste, mais d'une étrange créature. L'ange s'excusa:

Pardonnez-moi, je ne savais pas que vous étiez vivant...

A la réflection, elle se rendit compte que sa phrase pouvait paraître stupide, car les plantes étaient des êtres vivants, mais elle ne savait comment qualifier la créature végétale. Elle n'en avait jamais vu auparavant. Elle demanda:

Qui êtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvânn Malhak

avatar

Nombre de messages : 95
Race : créature végétale
Camp : les camps mènent au sang, fils. ils n'ont aucun sens.
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Lun 13 Avr - 20:05

Sylvânn cherchait à l'horizon une quelconque présence. La possibilité que les Cu-Sith soient revenus était mince, mais l'être végétal était soucieux.
Il sentit une espèce de picotement, et se retourna, dérangeant visiblement une femelle qui semblait l'avoir prise pour un arbre. Sylvânn se baissa, pencha un peu la tête pour l'observer. Ce qui se rapprochait le plus d'un sourire s'esquissa sur la brèche qui lui servait de bouche, et Sylvânn parla

oh, ce n'est rien. j'ai plutôt l'habitude que les humains s'enfuient en hurlant, mais apparemment je ne suis pas la chose la plus étrange du coin.

il eut un petit rire, ce qui provoqua à nouveau les protestations des oiseaux dans son feuillage.

ah, veuillez m'excuser.

Sur ce, l'être végétal fourra une de ses grandes mains dans le feuillage qui lui servait de cheveulure. Quelques moineaux s'envolèrent, la nuée se tut enfin. Sylvânn se demandait parfois si il ne devait pas essayer d'éduquer ces satanés volatiles, pour leurs apprendre la politesse.

mon nom est Sylvânn Malhak. dit il en tendant sa grande main à qui ai je l'honneur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céladar
Ange, maître de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 26
Race : Ange maître de la lumière
Camp : Le bien pour tous, être bon ou démoniaques
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Lun 13 Avr - 20:45

L'ange lui serra la main, puis s'inclina légèrement comme le voulait les mœurs de son époque:

Je me nomme Céladar.

Lorsque Sylvânn lui parla des humains qui avaient généralement peur de lui, elle lui répondit en souriant:

Je vous comprend pour avoir été un fantôme pendant 7 siècles avant de passer de la forme de Dame blanche à Ange. Il est vrai que les mortels ne sont pas très courageux.

D'ailleurs elle ne comprenait pas ce qui pouvait leur sembler antipathique en cette créature végétale. Sans doute, ceux qui avaient eu peur de lui n'avait pas rencontrer d'autres créature mainte fois plus dangereuse et désagréables. L'ange lui demanda aimablement en observa le sol d'une noirceur qui ne semblait pas naturelle:

En tant que fille de paysans, je dois dire que je n'avait jamais vu d'être semblable à vous. Est-ce la malédiction de la terre corrompue de Murmures Sombre qui vous amène en ce lieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvânn Malhak

avatar

Nombre de messages : 95
Race : créature végétale
Camp : les camps mènent au sang, fils. ils n'ont aucun sens.
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Lun 13 Avr - 21:25

Sylvânn avait sourit. Il avait vu bien des fantômes de là ou il venait, mais apparemment cette humaine là avait réussi à sortir de son état.

ahah, généralement on ne croise pas souvent non plus des arbres de trois mètres avec une tête, des bras et des jambes, alors généralement les humains sont assez surpris...et les humains ont deux réactions quand ils sont surpris face à l'inconnu: détruire la menace, ou prendre les jambe à leurs cou. fort heureusement, les bûcherons et paysans que j'effrayais n'étaient pas bien courageux

Sur ce, il éclata un grand rire qui résonna sur les rochers. Avec des gens près de lui, il se sentait mieux. Et puis, se rappeller les bons souvenirs ou il accrochait les bûcherons en haut des arbres, il trouvait ça follement amusant. Il écouta poliment Céladar, suivant son regard vers la terre noircie. Sylvânn eut un grand soupir, quelques oiseaux s'envolèrent de son feuillage.

mon enfant... murmura il rien ne m'amène nulle part. Je suis...parti de ma contrée depuis de tragiques évènements. Je traîne la patte, si je puis dire, là ou mes jambes me mènent. C'est le hasard et un siècle de marche qui m'ont enmenés ici...Je ne compte pas partir avant d'avoir levé la malédiction qui pèse sur la nature de ces lieux, quitte à y sacrifier ma vie.

il demeura silencieux un instant, puis ajouta

mais mes efforts...ne payent pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céladar
Ange, maître de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 26
Race : Ange maître de la lumière
Camp : Le bien pour tous, être bon ou démoniaques
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Lun 13 Avr - 21:45

L'ange soupira, il fallait se rendre à l'évidence, tourner et retourner la terre, comme s'acharnait les paysans, ne suffirait jamais à la purifier. Les habitants de la ville avaient une influence sur son état. Le seul petit lopin de terre encore vivant se trouvait au beau milieu du palais des anges et des elfes, là où des systèmes d'alarmes très performants interdisait l'accès aux créatures maléfiques. De nombreuses créatures des bois avaient déjà essayé de lever la malédiction, mais la terre ne restait pure qu'une heure ou deux. Valait-il vraiment la peine de soutenir et d'encourager des efforts inutiles ?

Je crains qu'il n'y ait plus grand chose à faire même si au fond de moi, brille une faible braise de mes espoirs passés. Plus les membres de clans se battent et s'entre-tuent, plus la situation s'aggrave. Rare sont les être pacifiques qui ne cherchent à nuire à autrui sous prétexte que ça peut améliorer leur vie. La vengeance en particulier est un fléau régnant ici. Une première personne commet une injustice, la victime se vengent, les amis du premier tuent le second, les amis du second se retournent contre eux, puis ce sont les amis des amis qui se battent entre eux, ce qui n'arrange pas vraiment les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvânn Malhak

avatar

Nombre de messages : 95
Race : créature végétale
Camp : les camps mènent au sang, fils. ils n'ont aucun sens.
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Lun 13 Avr - 21:58

Sylvânn baissa les yeux

Alors la véritable malédiction de ces terres est donc ceux qui y habitent...J'ai réussi, au prix de maints efforts, à purifier une clairière dans la forêt. Mais toute cette étendue...Laisser ma vie à ce labeur ne me dérange pas. Mais toi tu ne peux pas entendre les lamentations de Gaia, mon enfant.

l'être végétal se retourna vers la mer, s'approchant au bord des rochers. Si c'était les habitants de cette contrée, la cause de cette si puissante malédiction, alors Sylvânn ne pouvait rien faire. Il ne pouvait pas faire disparaître les gens pour faire revivre la nature. Non...Mais pourquoi même les êtres de cette terre étaient corrompus? Etait ce alors vraiment cela, l'humain, ou qu'il aille?

Céladar.... murmura il, je te comprend. Je sais ce qu'est la guerre, les clans, le sang. Je sais que trop ce que c'est. Et je sais aussi que la seule solution qui puisse apaiser les effusions est le sang lui même. C'est un cercle bien vicieux. Il m'a moi même perverti. Mais je me refuse à abandonner cette terre.

Sylvânn resta à nouveau pensif. Un vent marin souffla, répendant le bruit de son feuillage qui s'agitait dans le silence.

Les enfants de la terre, même occupés à se battre...comment peuvent ils ne pas entendre les lamentations de leurs mère sur laquelle ils font couler leurs sang?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céladar
Ange, maître de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 26
Race : Ange maître de la lumière
Camp : Le bien pour tous, être bon ou démoniaques
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Mar 28 Avr - 23:00

En effet, tout cela était regrettable, mais se lamenter sur le sort de la nature ne pouvait malheureusement pas faire changer les choses. Les créatures voulant sauver la terre corrompue se faisaient de plus en plus rares massacrées par d'autres créature, où entrant elles-mêmes dans le conflit en voyant certains des leur tués. L'ange soupira, puis décida de changer de sujet:

Ce sombre bord de mer où la terre est maudite, ne semble pas un lieu adapté à une créature végétale comme vous. N'aimeriez-vous pas plutôt séjourner dans les jardins du palais des anges et des elfes en attendant un possible rétablissement de la situation ? Il s'agit du seul endroit où l'on peut trouver un assez important lopin de terre encore sain, pur, naturel, et à l'abris du sang et de la guerre.

Elle sourit, amusée par les oiseaux qui se chamaillais dans les branches qui semblaient servir de cheveux à Sylvânn.

(Je suis vraiment désolée du retard. J'étais vraiment débordée ces temps-ci. ^^')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvânn Malhak

avatar

Nombre de messages : 95
Race : créature végétale
Camp : les camps mènent au sang, fils. ils n'ont aucun sens.
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Ven 1 Mai - 11:22

Sylvânn demeura silencieux, le regard tourné vers l'horizon. Il était vrais que ce sol corrompu avait usé ses racines plus vite que prévu, et que le sel porté par le vent marin poissait sur ses feuilles et son écorce. L'existence d'un endroit encore pur était bien quelque chose d'étrange, d'agréablement étrange. Mais l'être végétal savait qu'il ne pouvait pas se permettre de faillir à ses principes. Du moins, aux promesses qu'il s'était faites en partant du sanctuaire calciné des Dan'Hannan, quelques siècles plus tôt, sans avoir pu trouver le cadavre de Malhak.

cela est une offre plus que généreuse de votre part. murmura Sylvânn, mais je ne peux malheureusement pas l'accepter. Je me réjouis sincèrement de l'existence de cet endroit en ces lieux plus que morts, mais je ne peux plus entrer dans des espaces sacrés. Malgré les apparences, je ne suis pas un gentil petit arbre animé de bonnes intentions. Je suis une créature du mal, j'ai été élevé dans le sang et j'ai été responsable de la mort de beaucoup de gens. Mes jambes ne me portent plus vers les sanctuaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céladar
Ange, maître de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 26
Race : Ange maître de la lumière
Camp : Le bien pour tous, être bon ou démoniaques
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Mer 16 Sep - 23:49

Les apparences étaient en effet trompeuses à Murmures Sombre. Céladar s'en était rendu compte en particulier à travers ses cousines. L'ironie du sort voulu que ce soit une dévoreuse d'âme qui partage son destin lorsqu'elle était un fantôme, et maintenant, l'ange avait un destin commun à la démone Aladar. Elle repensa aux dernières paroles de l'arbre et à sa résidence:

En effet, si vous avez tué récemment sans vous être repenti, il y a de fortes chances que le sortilèges protégeant le palais refuse de vous laisser passer.

Elle observa son interlocuteur et se senti soudain petite et fragile par rapport à une créature de ce gabarit. L'être végétal pourrait sans doute briser un humain en deux aussi aisément que s'il s'agissait d'une brindille. Elle se demandait vraiment ce qui avait pu pousser son interlocuteur dans la voie obscure. Elle demanda:

Sans vouloir paraître indiscrète, comment un être du mal pourrait-il améliorer une terre corrompue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvânn Malhak

avatar

Nombre de messages : 95
Race : créature végétale
Camp : les camps mènent au sang, fils. ils n'ont aucun sens.
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Sam 19 Sep - 1:33

Sylvânn eut un petit rire fatigué. Aaah, cette question...il avait longtemps réfléchi à tout cela à vrais dire. Pourquoi était il mauvais? non, il ne l'était pas vraiment. Il n'avait pas choisi de naître des mains des Dan'Hannan. Lentement il répondit, d'une voix morne

"je suis ce que les hommes ont fait de moi. Je n'ai été qu'un outil à leurs oeuvres de destruction...Ce que je suis est donc mauvais. Mais ce que j'ai décidé d'être ne l'est pas."

Il entama un lent mouvement, puis finit par s'asseoir au sol dans un bruit sourd. Des protestations d'oiseaux s'élevèrent de sa chevelure feuillue, qu'il fit simplement taire d'un mouvement de son ample main de bois.

"...Je n'ai pas choisi de naître. Mais je ne peux pas choisir la mort. Pas tant que je ne me serait pas racheté auprès de Malhak...vous non plus vous n'avez pas eu le choix. personne n'a le choix"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céladar
Ange, maître de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 26
Race : Ange maître de la lumière
Camp : Le bien pour tous, être bon ou démoniaques
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Sam 19 Sep - 19:14

Céladar sourit:

Se racheter est toujours possible. J'en suis la preuve vivante... ou presque vu que je suis morte.

En effet, racheter la vengeance de Gibald et son faux aveu obtenu par la torture lui avait coûté 7 siècles à l'état de spectre, mais racheter sa faute en aidant les êtres mortels et immortels pourvu de bonnes intentions lui avait permis de changer de forme. C'était certainement plus délicat pour une créature végétale, mais l'ange était persuadé qu'avec de la détermination, se racheter lui serait possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvânn Malhak

avatar

Nombre de messages : 95
Race : créature végétale
Camp : les camps mènent au sang, fils. ils n'ont aucun sens.
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Sam 19 Sep - 23:15

Sylvânn émit un bruit étrange, comme si le tonerre se mettait à tousser. C'était plutôt une sorte de rire en fait, un petit rire triste, qui fit encore envoler quelques oiseaux de sa crinière feuillue. Le vent marin continuait à souffler doucement, enveloppant son visage d'écorce vaguement humain d'une certaine moiteur. Bah...peu importait. Cette créature semblait savoir de quoi elle parlait.

"oui, vous avez raison, on peut toujours se racheter...C'est pour cela que j'ai décidé de rendre la nature à cette terre. Ce serait un poid levé à cette ville maudite, et à mon coeur. Puisse ce geste me coûter ma pauvre vie aussi, je ne m'en lamenterais pas..."


le regard de Sylvânn se perdit un peu dans le lointain, et il ajouta dans un soupir

"et malgré ma carrure et ma volonté...c'est la force qui me manque pour mener cela à bien. En voulant guérir cette terre, elle m'a contaminé avec sa malédiction. J'ignore si, souillé ainsi, j'aurais encore la force de continuer...."

il tourna la tête vers Celadar, tentant de faire retrouver un peu de chaleur à sa voix

"...aah, il est inutile de vous insupporter d'avantage avec les lamentations d'un arbre...j'ose espérer ne pas vous avoir fait perdre votre temps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céladar
Ange, maître de la Lumière
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 26
Race : Ange maître de la lumière
Camp : Le bien pour tous, être bon ou démoniaques
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Dim 20 Sep - 9:15

Lorsqu'il eut prononcé ces paroles, Céladar fit un "non" de la tête.

Pas du tout, ce fut un plaisir de vous rencontrer.

Elle repensa à la maladie de Sylvânn et lui proposa:

L'un de mes pouvoirs fondamentaux est la guérison. Je dois vous avouer que je n'ai encore jamais essayé sur une créature végétale, mais ça ne coûte rien d'essayer.

S'attendant à ce que son interlocuteur soit perplexe, comme certaines des personnes en qui elle était déjà venu en aide, elle précisa:

Je sais très bien que certaines personnes, dont des apothicaires font payer leur magie, à des prix généralement plus qu'à la hauteur de leur soin en plus, mais je ne fais pas partie de ce genre d'escrocs en tout genre et ne demande strictement rien en retour de mes soins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvânn Malhak

avatar

Nombre de messages : 95
Race : créature végétale
Camp : les camps mènent au sang, fils. ils n'ont aucun sens.
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: échecs (libre)   Lun 25 Jan - 21:07

Sylvânn obliqua sa tête feuillue sur le côté. Cette petite femme disait qu'elle pouvait le guérir de la malédiction qui l'avait contaminé?

"tu peux...vraiment faire ça?"

Il demeurait perplexe, mais La proposition de la femme ne pouvait pas le laisser de marbre. Il souffrait sincèrement, et si les pouvoirs de la femme pouvaient ne serais ce que repousser son échéance afin de mener sa tâche à bien, alors il n'aurait pas à hésiter...Mais malgré cela, elle ne semblait pas sûre que ça marche sur les créatures végétales...Sylvânn s'y était presque attendu...
Il s'assit sur le sol, ce qui lui prit au moins deux bonnes minutes et quelques soupirs, puis pencha son visage vers Celadar en affichant sur son visage de bois un sourire rassurant


"si tu peux, fille de lumière, je serais ravi que tu me libère même un peu de ce mal...Mais si cette magie te coûte trop de forces ou ne fonctionne pas, fait moi plaisir, ne te fatigue pas."

Il tendit un de ses énormes bras, montrant les effets de la malédiction de Murmures sombres sur lui. Son écorce, par endroits, virait au noir et semblait pourrir. La mousse poussait comme la lierre qui étouffe les arbres.

"puis je t'aider par quelque moyen dans ton entreprise?" demanda l'arbre de sa voix douce et grave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: échecs (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
échecs (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Murmures Sombres :: L’extérieur :: La Mer Lacrymale-
Sauter vers: