Murmures Sombres

... Ville d'où personne ne réchappe, saurez vous y survivre ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amour Fraternel [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Baku Delacroix
Descendante de la rose
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 26
Race : Descendante de la rose
Camp : Celui de la Mort
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Amour Fraternel [terminé]   Mer 21 Jan - 22:37

Baku avait faim ce soir là. Elle s'était réveillé tôt et avait demandé à son frère de se lever vite. Quand la faim touchait Baku, il valait mieux ne pas attendre qu'elle ait encore plus faim. Le vampire se vêtit comme sa soeur, simplement, une chemise blanche et un pantalon de vynil noir. Ils étaient entrain de dormir dans une simple maison "empruntée" dans le quartier de villageois, ils sortirent un peu précipités, Baku empoigna Jezabel et lui intima de s'envoler au plus vite. Ce qu'il fit. Il l'entraîna dans le seul endroit qu'il connaissait pour se nourrir, à comprendre, le cabaret.

Une fois à l'intérieur, c'était le plus difficile. Baku a normalement assez faim pour prendre n'importe qui, mais Jezabel se doit de l'accompagner et se fait plus judicieux, car si l'amour de la personne n'est pas assez bien pour elle, elle aura de nouveau faim très rapidemment. Il doit donc la calmer en évitant de se faire frapper tout le temps. L'assoir dans un coin et lui demander de faire un choix calme et posé. Chose qui peut parfois durer toute une nuit. Et apparemment, aujourd'hui les personnes du Cabaret avait décidé d'être soit moche, soit stupide, soit pas assez bien pour miss succube. Jezabel se disait que la nuit allait être longue .... Très longue.

Après quelques heures d'attente ... Vers 2h00 du matin. Baku finit par trouver ce qu'elle voulait. Jezabel, heureux que l'attente soit enfin terminée lui demanda son choix. Elle désigna un charmant jeune homme, les cheveux blonds et ondulés jusqu'aux genoux. Ressemblant étrangement à Jezabel, sauf qu'aujourd'hui, le vampire avait les cheveux courts, lisses et blonds. Mais bon. Il ne chercha pas à contredire le choix de sa soeur puisqu'il est un peu narcissique sur les bords.

Ce fut Jezabel qui aborda le jeune homme en premier, lui expliquant que sa soeur avait quelques vues sur lui. L'homme en rougit légèrement et Baku fit de même, jouant la carte de la gênée. Le vampire expliqua aussi qu'elle n'oserait pas faire quoi que ce soit sans son aide, mais l'homme n'allait pas refuser cela face à une fille aussi mignonne que Baku. Il les accompagna dans une suite du cabaret, plutôt intime. Une fois à l'intérieur, il en fallut peu pour que Baku ne le charme et les jumeaux finirent par l'étreindre en entraînant sa mort. Quelle belle mort se disait secrètement les deux jumeaux.

Ils firent disparaître le corps au final, restant seuls sur le lit drapés de rose, la pièce était d'un doux rouge pourpre, Baku cachait sa poitrine, laissant ses épaules nues, grâce au draps qui la recouvrait. Son frère, nu lui aussi mais sans chercher à se cacher sous une drap, se colla contre le dos de sa soeur, lui embrassant la nuque avec tendresse.


L'amour de cet homme t'a-t-il satisfaite ?

Oui.

Tant mieux ....


Le vampire continua d'embrasser la nuque de sa soeur, délicatement, embrassa ensuite ses épaules avant qu'il ne fut arrêter par sa soeur qui murmurait en pleurant avec douceur, sans sanglots.

Quand cesserons-nous de vivre ainsi, Jezabel ?

Le jeune frère ferma les yeux, hocha la tête, murmurant lui aussi.

Je ne sais pas.

J'aimerais trouver quelqu'un à aimer.

Moi aussi. Mais j'éspère ne jamais me séparer de toi.

C'est pareil.


La succube se laissa tomber contre le torse de son frère qui l'encercla de ses bras. Elle continuait de pleurer mais Jezabel ne chercha pas à arrêter ses larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadorchestra.forum-actif.net/forum.htm
Elesie Venus Nemesis
Déesse
avatar

Nombre de messages : 735
Race : +Matriarche de l'ombre+
Camp : Entre Enfers et Olympes
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Jeu 22 Jan - 21:27

Elesie commencait sérieusement à sentir un manque de Démétrius, il était tout à ses yeux mais ne le voyait que très peu, elle aurait pouvoir être toujours à ses côtés mais elle sentait bien que Démétrius n'approuverai pas forcément et elle se briserait le coeur de le savoir, autant rester ainsi... Mais elle devait se distraire encore, éviter toute étreinte et vivre une soirée de jeu et de fêtes sans mêler son don divin à l'attirance... Elle s'était glissé dans un cabaret, celui de ses retrouvailles avec Youri, elle commanda un verre sans alcool, ayant pour seule consommation différents agrumes, mélangés et réunit aux bord de ses lèvres par une tranche de citron dont la peau avait été délicatement otée.

Elle regarda dans les alentours et entendit la musique, elle monta sur scène et commenca à déhanchait son corps au rythme du son qu'émettait la guitare, tel un cobra réagisssant à la flûte, elle aimait les mélodies qui pouvaient être émise d'une guitare, on pouvait y jouer de tout et faire de chaque morceau un momet unique, comme un coup de pinceau posé aléatoirement sur un tableau, la première trace de l'oeuvre ouvrant l'imagination... Dépuis Démétrius elle avait appris à ressentir les arts, s'approcher de plus près de son amant par sa culture, Elesie en avait déjà quelques notions mais ne faisait pas attention à la beauté de chacun des élèments qui l'entouraient, comme cette musique....

Elle s'approcha d'un jeune homme et lui attrapa la main, elle dansait avec lui se rappelant le rêve avec son incube, elle souriait était de plus en plus emportée par cette mélodie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baku Delacroix
Descendante de la rose
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 26
Race : Descendante de la rose
Camp : Celui de la Mort
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Jeu 22 Jan - 22:19

Les jumeaux restaient enlacés sur le lit, silencieux, ils avaient vérouillés la porte mais savait qu'ils allaient bientôt devoir quitter la chambre. Baku se leva, fit apparaître leur mal et mit simplement une longue chemise avec un simple pantalon, oubliant jusqu'à ses sous-vêtements, de toute façon, elle se fichait bien du regard des autres quand elle était dans cet état. Jezabel tenta de lui mettre d'autres vêtements mais elle refusa. Après tout, personne ne pouvait l'approcher et personne ne pouvait lui reprocher de faire ce qu'elle faisait alors à quoi bon rester dans les normes. C'était pas comme si elle allait se laisser baiser par n'importe qui. Jezabel ne sut que répondre à cela et remis sa chemise et son pantalon de vynil. Sa soeur avait toujours des larmes coulantes sur ses joues mais il ne pouvait les lui enlever, au risque que sa main ne tombe.

Quand ils sortirent de la pièce, ils furent peu étonnés qu'un couple n'occupent vite la chambre libre. Baku regarda les alentours, elle reconnut la femme de la taverne, il n'y avait aucune chance pour qu'elle les reconnaisse, Jezabel avait les cheveux courts et était en homme tandis qu'elle avait les cheveux lisses. De toute façon, elle n'avait pas envie qu'on lui demande ce qu'elle faisait ici ni pourquoi est-ce qu'elle semblait énervée ni autre. En fait, elle ne voulait voir personne. Jezabel lui dit qu'Elesie était là mais elle feigna de ne pas l'avoir entendu, il comprit ce qu'elle voulait et n'ajouta rien à ce sujet. Baku regarda une dernière fois la jeune fille, puis tourna le regard vers une table libre avec deux succubes qui n'attendait qu'elle. Elle les fixait silencieusement et dit, doucement, mais avec un ton montrant son aggressivité.


Jezabel, on s'en va.

Décision rudement rapide pour le vampire qui se disait qu'elle faisait cela uniquement parcequ'elle n'était pas de bonne humeur. Et pourtant, si elle voulait un ou une amant(e), c'était ici qu'elle l'obtiendrait, pas autre part. Il lui empoigna le bras.

Avant de te précipiter vers la sortie, tu ne souhaites pas rester un peu afin de voir si une quelconque personnes te conviendrait.

La succube bougea brusquement la main afin que son frère la lache, ce qu'il fit. Elle se retourna, l'air révolté.

Comment peux-tu éspérer que de simples humains ou de simples créatures puissent comprendre que mon coeur est en dérive, près à se rompre sous les fouets du chagrin et de la haine ?! Comment peux-tu croire, ne serait-ce qu'un instant, que tout ces trucs puissent penser, ne serait-ce qu'un peu à tes sentiments ?! Ne sois pas naïf ! Tu penses sincérement que si tu avais un corps hideux et un caractère maussade tu serais acosté afin d'être réconforté ?! Tu le penses vraiment ?!

Jezabel fut légèrement choqué, le silence se fit autour d'eux, même si la musique continuait plus loin, avec les autres conversations. Le frère répondit, décontenancé.

Ne dis pas ça ... Tout le monde n'est pas comme tu le penses ...

Ah oui ! Pourtant, on en a eu la preuve vivante ! N'as-tu pas remarquer que notre cher Déchu Ludwig, déchu à la fois incube si on inclut le fait que c'est un archange, n'a jamais attirer, ne serait-ce qu'une succube à cause de son physique ?! Alors qu'il pourrait se tuer à n'importe quel moment ! Tout comme moi d'ailleur !


La succube prit un couteau qu'elle mit sous sa gorge.

Regarde tout ses gens prêts à accourir pour empêcher mon geste ! Tu penses vraiment que si j'avais des pustules sur la gueule et des cheveux gras ils tenteraient de m'aider ?! Non !!! Une laideur en moins, c'est mieux que tout ! C'est même très positif !!! Super !!! Qu'elle se tue cette horreur !!!

Baku ! Pose ce couteau tu es ...

Et si je ne le posais pas ? Et si je mettais fin à cette existence ? Je le peux, non ? De toute façon, la seule femme qui a pris mon coeur n'était-elle pas morte ? Pourquoi je ne la rejoindrais pas ? Et de toute façon, QUI POURRAIS BIEN M'EN EMPÊCHER ?!


Jezabel regardait Baku avec encore plus de surprise. Le pire, c'était qu'il ressentait la même chose puisqu'il était son frère. Lui aussi avait envie d'aller près de la falaise la plus proche et de se jeter de la pointe afin de ressentir la sensation de vol durant quelques instants et mourir écorché contre un rocher, mais il ne pouvait pas.

Que veux-tu que je dise à cela ? Toi tu peux mourir, tu peux échapper à cette existence. MOI JE NE POURRAIS JAMAIS MOURIR !!!!! AUSSI BEAU QUE L'OCCASION DE MOURIR SOIT, JE NE PEUX PLUS JAMAIS MOURIR !!!!! MÊME LE SOLEIL NE ME FAIS PLUS RIEN, MÊME LE MANQUE DE SANG !!!! RIEN !!!!!

Baku ne s'était pas rendue compte de ce changement chez son frère, la main qui tenait le couteau tremblait légèrement.

Alors vas-y !!! Tue-toi !!!!! Abandonne-moi dans cette ville horrible, où les gens ne font que fantasmer sur des corps pleins de charmes et de beautés ! Abandonne-moi en proie à toutes ces horreurs qui me submergeront après ta mort !!! Vas-y ! CREVE POUR VOIR ! On verra b....

TAIS-TOI !!!!!!!!!


Baku avait lancé le couteau qui avait atteri dans le coeur de son frère. Le sang du jeune homme se mit à couler sur ses lèvres.

Tais-toi ... Je ne veux pas entendre cela .... Tais-toi .....

La succube tomba à genoux, sanglotant, les mains plaquées contre ses oreilles. Le vampire retira le couteau qu'il lança un peu plus loin, la musique tournait toujours, les gens les évitaient comme on évite des animaux ou des mendiants. Jezabel alla près de Baku et l'enlaça de ses bras avec tendresse, la laissant pleurer contre lui, tout deux accroupit, seuls, bientôt effacés par le monde du Cabaret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadorchestra.forum-actif.net/forum.htm
Elesie Venus Nemesis
Déesse
avatar

Nombre de messages : 735
Race : +Matriarche de l'ombre+
Camp : Entre Enfers et Olympes
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Jeu 22 Jan - 22:49

Elesie était propulsée par sa peine et dansait à n'en plus pouvoir, elle se retrouvait seule sur la piste, ne comprenant pas pourquoi il y avait plus de gens qui fuyaient que de personnes entrantes... Elle regarda aux alentours et sentit des âmes dont elle connaissait le gout elle ne remarquait rien de spécial si ce n'est que deux personnes au sol, accroupi enlacé comme réconfort... Elle en oubliait cette scène se reconcentrant sur l'homme de ses nuits, celui qui avait fait de son rêve de purs moments de bonheur, quelle égoïste, elle ne pensait qu'à son bonheur depuis quelques temps, oui elle pensait aussi à Alex, l'homme de la Taverne, dont sa beauté intérieure était des plus fascinante, personne ne s'approchait de lui, pour cause, deariox en avait souillé l'image de son corps, la seule chose qui physiquement était belle chez Alex étaient ses lèvres, mais Elesie ne voyait pas la beauté que les hommes voient, elle ne sentait que celle cachée dans l'intimité des êtres...

Elle tournait en rond comme une nymphe, la musique s'accordait à ses pas, tout semblait parfait sauf ces êtres étranges dont les discours l'avait quelque peu émue, elle pensait exactement comme la jeune femme aux cheveux lisses, la déesse voyait en elle même tout ce que la jeune femme accroupie reprochait, elle n'osa pas aller les voir, cette histoire ne la concernait pas, elle en avait assez de se mêler des chagrins des autres, même si elle leur otait leurs peines, ils avaient besoin de cette faiblesse pour n'en ressortir que plus fort, elle l'avait compris dans les ruine avec Gabriel... Après tout si Elesie se déguisait en laideur absolue personne ne l'approcherait,... Ni même Démétrius...

Sur cette pensée elle s'arrêta sur la piste, fixe comme un poteau, le regard lancé dans le vide, une larme de douleur, exprimée par la couleur du sang qui s'était déversé dans ce sanglot, se laissa voyager sur sa joue, elle sentait un contact froid sur le chemin de cette larme, elle retomba au sol sous la dimensions d'un grande flaque de son sang,... Elesie pouvait s'éteindre sur un sujet pareil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baku Delacroix
Descendante de la rose
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 26
Race : Descendante de la rose
Camp : Celui de la Mort
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Jeu 22 Jan - 23:25

Baku repoussa légèrement son frère quand elle se rendit compte de ce qu'elle venait de faire. Elle avait tenté de tuer son propre frère, de se tuer elle-même. Le tuer équivaut à se tuer pour elle. Et c'était la même chose pour lui. Quelle idiote elle faisait. Après lui avoir tout reprocher, elle voulait maintenant son réconfort. Après lui avoir fait croire, ne serait-ce que quelques secondes qu'elle le haïssait, elle pleurait maintenant contre lui. Au fond d'elle, elle se haïssait, si seulement elle était née dans une famille normale, si seulement elle ne s'était pas faite adoptée par Lilith, si seulement elle n'était pas morte, si seulement elle n'était pas une succube. Tout serait tellement plus simple. Elle serait morte normalement, aurait vécu normalement.

Jezabel laissa Baku la repousser, silencieux. Il se rendait compte de ce qu'il venait de faire. Il avait tenté de pousser sa propre soeur au suicide, de se tuer lui-même. La tuer équivaut à se tuer pour lui. Et c'était la même chose pour elle. Quel idiot il faisait. Après lui avoir répondu séchemment, il voulait maintenant la prendre dans ses bras. Après lui avoir fait croire, ne serait-ce que quelques secondes que sa mort lui serait bénéfique, il voulait maintenant sécher ses larmes. Au fond de lui, il se haïssait, si seulement il était né dans un village normal, si seulement il ne s'était pas fait sacrifié par ces vampires, si seulement il ne s'était pas fait charmer, si seulement il n'était pas un vampire. Tout serait tellement plus simple, Il serait mort normalement, aurait vécu normalement.

Les jumeaux se regardèrent, les yeux noyés de larmes, plongé l'un dans l'autre. Ils se rendaient compte de ce qu'ils venaient de faire. Ils avaient tenté de se tuer l'un et l'autre, de se tuer eux-même. Tuer l'un revenait à tuer l'autre pour eux. Et c'était la même chose pour chacun. Quels idiots ils faisaient. Après s'être crié l'un sur l'autre, ils souhaitaient maintenant s'embrasser. Après s'être fait croire, ne serait-ce que quelques secondes que la mort de l'un apaiserait l'autre, ils voulaient maintenant tout oublier et repartir. Au fond d'eux, ils se haïssaient, si seulement ils ne s'étaient jamais rencontré, si seulement ils ne s'étaient pas trouvés, si seulement ils ne s'étaient pas aimé. Tout serait tellement plus simple, ils seraient mort normalement, auraient vécu normalement.

Baku caressa la joue de son frère, il fit de même.


Jezabel.

Baku.

Je t'aime.


Ils répondirent en même temps, sur le même ton. Leur voix semblait ne faire qu'une. Ils ne souriaient pas, ils semblaient fatigués, ailleurs. Baku se releva, son frère le fit en même temps. Ils tournèrent la tête, le cabaret était vide, seule une femme était sur la scène, Elesie. Toujours là ? Qu'importe, elle semblait aller mal. Certes, mais ils n'étaient pas apte à s'inquiéter de ses problèmes. La musique avait cessé. Les jumeaux tournèrent le regard dans celui de son jumeau. Que dire ? Que faire ? Dans ses instants où l'on voit quelqu'un qui va mal mais qu'on sait qu'on ne peut pas sauver. Au fond, si dès qu'ils la voyaient elle était malheureuse et que son amant ne se bougeait pas pour la réconforter, c'était qu'il ne l'aimait pas tout simplement. Ce n'était pas à eux de l'aimer en retour. Après tout, que savaient-ils vraiment de Demetrius ? Rien. Il ne leur avait presque rien dit. Il était trop sérieux pour eux. Et ils les avaient oublié presque, alors autant ne pas penser à lui, l'oublier, oui, comme tout le monde, il faut tous les oublier.

Un sentiment destructeur traversait les jumeaux. Ils avaient envie de redevenir ce qu'ils étaient, cruels et mesquins. Se moquant des pleurs des autres et ne pas s'en soucier. Dire la véritée quand il faut la dire, crier leur insolence. Mais comment ? Leur coeur avait des sentiments, malheureusement pour eux. La succube et son frère prirent tout deux un verre, il les brisèrent ensemble avec un grand fracas sur le sol, afin d'attirer l'attention de la déprimée.


C'est moi ou ...

A chaque fois que l'on se voit ....

T'es entrain de chialer ?

Tu ne sais donc faire que cela ?


Impossible de décrire ce qui arrivait aux jumeaux en ce moment précis. On pouvait même dire qu'ils étaient peut-être posséder par une autre personnalité, eux qui étaient pourtant si gentils. Et si l'un ne l'était pas, l'autre se chargeait de l'être à sa place. Mais leurs regards étaient fous, ils ne souriaient pas, et pourtant ils étaient bel et bien vivant.

Encore attristée par ce pauvre petit incube ....

Qui ne pense qu'à ses conquêtes "supérieures" ....

Et dont tu ne fais pas partie ?

Après tout, si tu l'aimes vraiment, pense à son bonheur, s'il ne t'aime pas c'est son problème.

Dommage pourtant, tu es juste le genre de fille qu'il serait capable d'aimer ...

Trois jours.


Les deux éclatèrent de rire.

Non, plus sérieusement.

Sois réaliste.

C'est un INCUBE.

Comment veux-tu que votre histoire d'amour soit réelle ?


Ils rièrent de plus belle. Mais en fait, il ne souriaient pas. Il était clair qu'ils n'étaient pas eux-mêmes maintenant. Car au fond de leur coeur se trouvait une tristesse et un chagrin qui fouettaient leur coeur d'une force incommensurable, ce qui avait attisé leur folie. Mourir maintenant ? Peu leur importaient. Au contraire, ils en seraient heureux. Et souffrir seraient encore plus jouissif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadorchestra.forum-actif.net/forum.htm
Elesie Venus Nemesis
Déesse
avatar

Nombre de messages : 735
Race : +Matriarche de l'ombre+
Camp : Entre Enfers et Olympes
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Jeu 22 Jan - 23:37

Elesie reconnut les jumeaux, mais pas dans leurs paroles, elle ne bougea pas, resta face à eux et le sang se vidant toujours par ses yeux...

Je ne pleure pas... je ne comprends pas ce qui m'arrive... je...

Elesie était elle enfin entrain de mourir, son immortalité était elle enfin partie la laissant enfin touvher du bout des doigts le bout du tunnel, elle allait enfin pouvoir rejoindre ce hallot de paix dont ele avait tellement entendu parlé... Elle fut que plus blesser par ce que venait de dire les jumeaux, mais après tout ils n'avaient peut être pas tort, Elesie avait juste sa confiance en la sincérité de Démétrius comme preuve du contraire, elle ramena la plume à son coeur et appela Démétrius, s'il ne répondrait pas c'est qu'au fons Jezabel et Baku disent vrai... "Démétrius mon ange... je meurs..."

Elle tomba les deux genous au sol, la tête toujours droite, le regard trouble dans le vide encore et toujours, telle une aveugle, elle n'avait rien à ajouter au discours des jumeaux...

Je suis heureuse pourtant, c'est... je ne vois pas pourquoi... mon dieu.... je crois bien que ma fin est proche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baku Delacroix
Descendante de la rose
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 26
Race : Descendante de la rose
Camp : Celui de la Mort
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Jeu 22 Jan - 23:48

Les jumeaux restèrent silencieux, presque trop simple, trop facile. Enfin, ils n'avaient pas envie de loupper la mort d'une femme comme Elesie. Et pourtant, au fond de lui, Jezabel sentait son coeur protester et lui hurler de sauver la jeune femme. Mais non, au lieu de cela, il s'asseya sur un sofa face à la scène, installant sa soeur sur un de ses genoux, tout deux prenant une pose impériale digne et cruelle. Baku regarda son frère et s'approcha de son visage.

Laissons nous entraîner ....

... Aux abords de la cruauté ....

La vue de cette mort m'orripile.


Les jumeaux s'embrassèrent avec tendresse, oubliant totalement la fille mourrant en face d'eux, se laissant aller tranquillement, comme aucun amant ne s'était jamais occupé d'eux, comme aucune succube ne les avait jamais aimé. Il s'embrassaient comme deux amants, qui s'aimaient réellement. Et pourtant ils se savaient frères et soeurs. Au fond d'eux, ils détestaient en arriver jusque là et préféraient mourir que de devoir s'aimer comme un couple. Mais là, leur folie était telle que ce n'était plus la peine d'éspérer un amant ou un refus de l'un d'eux. Baku enlaçait son frère doucement, heureuse, du moins en apparence, depuis le temps qu'elle attendait d'être aimée comme cela. Mais son coeur protestait, et semblait se déchirer sous la pression de la situation. Peut-être que quelqu'un pourrait sauver cette femme ? Intérieurement pour eux, ce serait bien. Extérieurement, ils n'en avait rien à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadorchestra.forum-actif.net/forum.htm
Demetrius de Vimanys
Apôtre de la Luxure
avatar

Nombre de messages : 693
Race : Imperium Incubus (Vampire+Ange déchu)
Camp : Ténèbres
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Ven 23 Jan - 23:04

Les chandeliers du Cabaret commençèrent progressivement à s'éteindre, la musique cessa rapidement, tout le monde sentait quelque chose d'étrange et de dévastateur approcher. Demetrius se tenait à quelques ceintaines de mètres de là, sa chemise ouverte sur son torse sanguinolent. Il courut en direction du bâtiment, plusieurs vitres explosèrent. Quand il arriva, il ouvrit les portes en grand. L'ombre d'un ange noir aux ailes étoilées, d'un ange torturé dans l'embrasure d'une porte ouverte sur la nuit. Tous les clients du cabaret s'étaient retirés dans la salle des ballets, dérrière les rideaux rouges, c'était trop de bizarreries pour ce soir. Demetrius n'avait même pas vu les jumeaux dans la pénombre, bien que sentant leur aura, il s'en fichait éperdument. La seule chose qui comptait était ce corps, qu'il connaissait si bien, allongé au sol dans une marre de sang. Sa tragédienne au coeur brisée, mais cela ne pouvait être le dernier acte. Demetrius s'avança, il s'assit par terre et amena Elesie sur lui. Ses larmes noires tombaient sur le sang de celles d'Elesie, à chaque nouveau contact de ces larmes, des étincelles légères apparaissaient. L'incube ne faisait que murmurer en tenant Elesie contre son coeur, qui saignait...

Elesie...Elesie mon amour...De là où tu te tiens, entends ma voix...Pourquoi avoir une fois de plus laissé le doute t'envahir...Mon coeur est en sanglots...

Demetrius mit la main d'Elesie sur le sang qui s'écoulait de son torse du fait d'une blessure invisible.

Reviens...Reviens...Je t'en conjure, par tous les dieux, reviens...Au nom de notre amour...Ne me laisse pas...

Demetrius serrait la déesse contre lui, pleurant sur son épaule blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nadesia-chronicles.skyblog.com
Elesie Venus Nemesis
Déesse
avatar

Nombre de messages : 735
Race : +Matriarche de l'ombre+
Camp : Entre Enfers et Olympes
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 0:07

Je t'ai promis de ne plus douter, je ne doute pas, mais mon coeur meurt lorsqu'il te sens si loin, je ne décide pas, tu es ancré en moi... Je t'aime tellement mon ange, pardonne moi...

Elesie sentait les jumeaux observer avec délice la souffrance d'Elesie, la Déesse serrée contre Démétrius sentait des larmes s'écouler sur son épaule, elle rapprocha son visage du torse de Démétrius, elle y posa sa main dessus, embrassant le sang coulant de celui ci,elle fermait les yeux, remontait à son visage lui volant un baiser, elle se moquait éperdument des jumeaux, ils n'avaient apparemment pas de coeur,...

Pardon de t'avoir dérangé, mais j'avais besoin de ta présence pour m'en remettre, merci mon ange d'être venu,pardon mille fois de t'avoir appelé... Je...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baku Delacroix
Descendante de la rose
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 26
Race : Descendante de la rose
Camp : Celui de la Mort
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 0:31

Les jumeaux furent très déçus de l'arrivée de Demetrius. Au fond, ils en étaient très heureux. Les cruels coeurs qui les remplaçaient semblaient avoir envie d'agir mais la force des véritables jumeaux, pures et douces. La jumelle reprit quelques mèches ondulés, le jeune frère avait les cheveux qui repoussaient légèrement. Que venaient-ils de faire ? Ils venaient de faire souffrir deux être qu'ils aimaient et qu'ils comptaient comme étant leurs amis. Ils étaient définitivement devenus fous. Autant le dire, rien ne devait plus les importer maintenant, de toute façon, s'il leur avait fait mal à eux, ils feraient du mal aux autres, à Gogo, à Illyenn, à Ludwig ... A tous .... Pas la peine de rester plus longtemps ici. Ils étaient devenus dérangeants. Baku laissa une lumière l'envellopper, reprenant une robe comme elle les avait toujours portées, d'un blanc éclatant, pleine de dentelles et de rubans, laissant voir ses jambes à partir de ses genoux. Jezabel se transforma lui aussi, envelopper maintenant dans une douce veste d'aristocrate bleue, une chemise blanche en dessous, un pantalon de cuir noir et des bottes. La jeune succube s'approcha, pas trop près, des deux amants en face d'elle. Elle restait de marbre, comme incapable de rire ou de pleurer. De toute façon, ils n'écouteraient certainement pas ce qu'elle aurait à dire.

Chère Elesie, je suis navrée du comportement abjecte que nous avons eu. Je sais que vous vous en moquez éperdumment, mais nous n'étions pas nous-même. Sur ce, nous allons vous laisser. Nous n'avons pas notre place dans ce monde et j'avoue qu'ils nous a fallu longtemps pour le comprendre. J'éspère que nous pourrons partir sans ressentir de la haine, ni dans votre coeur, ni dans celui de votre amant. Sur ce, je vous dis adieu, et éspère vous rencontrer plus tard dans un monde plus propice au bonheur que cette ville maudite.

Comment se douter des arrières pensées de la succube et de son frère derrière ses paroles ? Comment se douter que le monde dont elle parlait n'était atteignable qu'après la mort ? Personne n'aurait pu s'en douter. C'était ainsi qu'ils comptaient finir de toute façon. La jeune fille revint vers son frère et lui prit la main.

Viens Jezabel, hâtons-nous avant que l'aube ne se lève. J'aimerais pouvoir te voir sous la lumière du lever du jour pour pouvoir t'embrasser une dernière fois.

Le vampire sourit à sa soeur, il fit un léger signe de tête respectueux envers les amants dont il se disait avoir perdu l'amitié. Il se laissa entraîner par la main de sa soeur, la regardant comme un petit ange vêtu de blanc vous emporte avec joie vers la mort et que vous suivez sans même vous rendre compte que la vie quitte votre corps. Ils franchirent la porte du Cabaret, souriant tout deux tristement, mais ne s'attendaient pas à être rattrapés après les horreurs qu'ils avaient faîtes. Jezabel prit Baku dans ses bras et s'envola vers le seul endroit où la vue de l'aube serait un magnifique point de vue.


[Suite >>> La mer Lacrymale. On vous laisse tout les deux Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadorchestra.forum-actif.net/forum.htm
Demetrius de Vimanys
Apôtre de la Luxure
avatar

Nombre de messages : 693
Race : Imperium Incubus (Vampire+Ange déchu)
Camp : Ténèbres
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 0:38

Demetrius posa un doigt sur la bouche d'Elesie pour l'empêcher de continuer, il prit son visage entre ses mains et l'approcha du sien.

Ne t'excuse jamais de m'appeler...Appelle moi vingt fois par jour s'il le faut, la joie ne m'en est que plus grande...

Demetrius posa ses lèvres sur celles d'Elesie avant de murmurer à son oreille.

Mais j'aimerais ne plus te voir agonisante dans une marre de sang...Rien que cette vision me plonge dans un cauchemar des plus profonds...Si mon absence est cause de cela, alors je resterais...Mes lèvres sur ta peau continuellement, ne me nourrissant que de mon amour pour toi...Tu ne peux imaginer ce que je suis capable de faire pour toi...ma nymphe...ma naïade...ma bien-aimée Elesie...

L'incube appuya un peu plus Elesie contre lui, le sang avait cesser de s'écouler de son coeur et son aura dévastatrice se calmait progressivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nadesia-chronicles.skyblog.com
Elesie Venus Nemesis
Déesse
avatar

Nombre de messages : 735
Race : +Matriarche de l'ombre+
Camp : Entre Enfers et Olympes
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 0:54

Elesie reprenait doucement ses forces par l'intensité de l'amour de Démétrius, elle appréciait beaucoup ce qu'avaient fait les jumeaux, elle les pardonnait de leurs paroles, après tous elle les considérait elle aussi parmis ses amis, elle se concentra sur son Amant... Jamais elle n'avait bu les paroles de Démétrius avec autant de plaisir, il lui avait offert deja bien plus qu'elle espérait, elle serait trop égoiste par rapport à Nadesia et Carmilla si elle empechait sans cesse Démétrius de rester avec elles, la déesse s'en voulait énormément d'avoir autant besoin de lui, elle aurait sans doute mieu fait de ne pas l'appeler, il devait surement être entrain de faire quelque chose d'important, Elesie se détacha doucement de Démétrius...


Mon ange, tu es mon eau, mon souffle, tu es la seule chose qui me tient à cette ville, mais toi tu n'a pas que moi, et ce serait vraiment injuste que tu restes toujours à mes côtés alors que bien d'autres femmes te désirent et t'aiment, je t'en pris, la prochaine fois... ne m'écoute pas... laisse... laisse ce sang partir de mes veines et de mon coeur, elles t'aiment et t'attendent, je ne veux pas être un poid à ton passé, je... je n'ai pas... je t'aime tellement...

Elle le sera dans ses bras, elle le serrait fort, comme si Elesie souhaitait pénetrer en lui, être dans son corps, comme elle était dans son coeur, boire chacune de ses paroles, sentir sa présence, elle avait posée sa tête dans le creu du cou de son amant, les mains encerclant Demetrius, une sur sa nuque, l'autre sur le milieu de son dos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetrius de Vimanys
Apôtre de la Luxure
avatar

Nombre de messages : 693
Race : Imperium Incubus (Vampire+Ange déchu)
Camp : Ténèbres
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 1:32

Demetrius prit les poignets d'Elesie entre ses mains qu'il joint devant lui, il fixa la déesse de son regard d'écume étoilée et lui dit.

Elesie...Je t'aime...Je ne dis pas que je n'aime pas d'autres personnes...Mais l'amour que je ressens pour toi, je ne l'ai jamais ressenti avant...Il pourrait déplacer les continents...Elles comprennent, elles sont comme ma famille...Mais je ne te cacherais pas mon ange, que rester avec toi sans cesse me sera malheureusement impossible...Je suis devenu apôtre de la Luxure à la place d'Azazel et j'avoue que je ne m'y attendais pas...J'ai failli être brûlé vif pour être tombé amoureux de toi...Heureusement, Hadès a stoppé Lucifer dans son élan...Il a d'emblée su que j'aimais une déesse à cause de mes ailes bijoux mais je ne pense pas qu'il n'y ait que cela...Si tu veux mon avis, ton oncle tient à toi...

L'incube continuait de regarder la déesse avec sincérité, il n'avait pas voulu tout lui rapporter aussi rapidement mais c'était venu malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nadesia-chronicles.skyblog.com
Elesie Venus Nemesis
Déesse
avatar

Nombre de messages : 735
Race : +Matriarche de l'ombre+
Camp : Entre Enfers et Olympes
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 1:53

Si Hadès n'avait pas été la, je pleurerais sur un tas de cendres, et cet acte aurait été à cause de moi... c'est immonde... mais comment ce fait il que l'amour soit interdit? Apôtre de la Luxure... mais...

Une larme coula à nouveau sur son visage, une larme bleue, aux reflets de cristal, Elesie se sentait affreusement mal, il s'exposait encore à de nouveaux dangers, s'en était trop dur, Elesie ne saurait que faire, avec ce vampire qui aparemment est un redoutable chasseur, la guettant comme une proie, la quête de Ark'sana qui pourrait la mener à sa mort, et toujours loin de Démétrius, elle n'imaginait pas que leurs retrouvailles après ce rêve se ferait ainsi, elle était à la fois contente pour Démétrius, mais dans son coeur se réveillez une tristesse infinie, d'ordinaire Démétrius n'aurait pu la sentir mais leurs âmes étaient liées et elle ne pouvait désormais plus lui mentir su ses sentiments, Il allait surement repartir à nouveau dans des quêtes durs,...


Je suppose qu'il ne t'a pas épargné seulement contre le fait que je suis une déesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetrius de Vimanys
Apôtre de la Luxure
avatar

Nombre de messages : 693
Race : Imperium Incubus (Vampire+Ange déchu)
Camp : Ténèbres
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 2:16

Crois moi, nous avons tous failli y passer, moi comme Asmodeus et Azazel, amoureux eux aussi...Sans l'intervention d'Hadès, Lucifer aurait été capable de tout...Je ne sais pas vraiment ce que ton oncle a en tête...Pour ce qui est de la première question, la réponse est simple...Nous sommes des déchus, les sentiments purs tels que la générosité, l'amour, l'honnêteté nous sont inconnus ou du moins sont censés le rester. Notre non-vie est rythmée par les 7 péchés capitaux et il ne faut pas les enfreindre. En aimant, je les ai presque tous enterrés et le pire, c'est que je ne suis plus stérile alors que ce privilège est d'ordinaire seulement accordé aux apôtres, pas aux marquis. Tu ne dois pas être jalouse de mes victimes ou de mes protégés Elesie...Je n'ai pas choisi cette non-vie...Je dois me nourrir du désir d'autrui, c'est ainsi, et surtout rapporter les âmes que j'ai volé à Lucifer...Je vais avoir à ma tête plusieurs marquis et déchus, tous les incubes de l'Erèbe seront sous mes ordres et la majorité des succubes également...Si je ne "montre pas l'exemple", on aura vite fait de me menacer de nouveau de cramer gentiment et Hadès ne sera pas toujours là pour me tirer d'affaire...Tu n'imagines pas à quel point le crime que j'ai commis est grand, c'est un miracle que je sois encore vivant aujourd'hui...Mais mourir pour toi ne m'aurait pas déranger...

Demetrius embrassa Elesie et lui dit.

Quand tu douteras, appelle moi...Quand tu voudras même seulement me voir, appelle moi ma princesse...Toutes les malheureuses que j'étreins ne sont que des anonymes pour qui je ne ressens rien. Avec toi, je ressens même des choses que jamais je n'aurais pensé atteindre...Après, peut-être n'es tu pas tombée amoureuse de la meilleure personne qui soit...C'est même certain...

Demetrius détourna la tête, il s'en voulait affreusement d'être un incube...Il aurait voulu ne sentir sur lui que la peau d'Elesie, plus celle d'autres femmes...Il imaginait le situation à laquelle devait faire face la déesse...Il comprenait que cela puisse être blessant et il s'en voulait au-delà de l'imaginable, bien qu'il n'y soit pour rien et qu'il souhaite de tout coeur que ça change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nadesia-chronicles.skyblog.com
Elesie Venus Nemesis
Déesse
avatar

Nombre de messages : 735
Race : +Matriarche de l'ombre+
Camp : Entre Enfers et Olympes
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 2:36

Je suis pas tombée amoureuse de la meilleure personne qu'il soit tu as raison, je suis tombée accro à toi,et toi tu n'es pas n'importe qui, je ne t'en veux pas de te nourir du désir des autres femmes ni de porter dans ton coeur d'autres femmes, il faut avouer que je suis une sorte de succube, mais je me nourris seulement des sentiments, pas du désir charnel... Mon amour, tu es bien plus qu'une personne, tu as réussis à rattacher une déesse à ton coeur, d'ordinaire on m'use, on me souille, on utilise mon corps pour une nuit, pour un plaisir à sens unique,... Tu m'offres tout ce dont les être d'en haut rêve depuis toujours, ce serait trop égoiste que de te repprocher ta nature, car j'aime tout de toi, que tu sois un incube et tes contraintes de déchu font partis de toi, et pour ca, jamais je ne regretterais de n'avoir d'yeux que pour un seul...

Elesie le serrait toujours plus fort, jamais croisant son regard, attristée mais silencieuse, elle repensait sans cesse à leur moments communs passés, ils n'arretaient pas de venir lui rappeler le bonheur d'être aux côtés de Démétrius, il avait toujours su être là au bon moment, il s'était sacrifié, ne connaissant pas les risques, il aurait pu y rester sur place, devenir un mort parmis d'autre, mais l avait quand même planté ce pieu dans son coeur, Elesie se voyait rattachée à lui... Et dire que leur rencontre était fruit du hasard, les choses étaient bien faites,...

Mon ange... te souviens tu de ce rêve?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetrius de Vimanys
Apôtre de la Luxure
avatar

Nombre de messages : 693
Race : Imperium Incubus (Vampire+Ange déchu)
Camp : Ténèbres
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 3:00

Demetrius regarda Elesie et lui sourit.

Oui...Chaque jour quand je m'endors, je prie pour te rejoindre dans tes songes...Même quand je te serre contre moi, j'ai l'impression que tu es un doux rêve...Tu es réellement tout ce dont j'ai toujours rêvé Elesie...

L'incube serra la déesse contre lui en embrassant son cou. Il n'avait plus envie de penser à autre chose qu'Elesie à présent, Nadesia était en sécurité...Il lui faudrait aller prendre ses nouvelles fonctions , certes...Mais pas encore, non, ils attendront...
Demetrius se releva, Elesie dans ses bras.

Voudrais tu que nous allions passer la nuit quelque part, choisis mon amour...Ma nuit t'appartient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nadesia-chronicles.skyblog.com
Elesie Venus Nemesis
Déesse
avatar

Nombre de messages : 735
Race : +Matriarche de l'ombre+
Camp : Entre Enfers et Olympes
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 3:11

A vrai dire Demetrius,peu importe ou nous sommes tant que je suis à tes côtés, profitons de nos silences pour se rapprocher un peu plus l'un de l'autre...après tout on ne connait pas grand chose de nos histoires... Mon ange, je suis tellement fatiguée de ces journées qui ne se terminent jamais, des tâches que je n'arrive pas à accomplir seule, un peu de repos ne serait que bénéfique et maintenant que je te sais à mes côtés je rêve que le temps s'arrête et que tous deux passions nos journées à se contempler, ton regard...gouter encore et toujours du bout des lèvres ton âme, sentir ta tendresse te faire glisser ta main sur les courbures de mon corps, glisser la mienne sur le tien jouant de tes cheveux, pouvoir t'aimer librement... Ne pas être séparé de trop... idyllique n'est-ce pas?

Elle en profitait pour à chacun des gestes qu'elle énumérait pour les mettre en application, elle se retrouver le visage face à lui, séparés tous deux par une fine épaisseur d'air, un mur qu'il était si bon de franchir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demetrius de Vimanys
Apôtre de la Luxure
avatar

Nombre de messages : 693
Race : Imperium Incubus (Vampire+Ange déchu)
Camp : Ténèbres
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   Sam 24 Jan - 3:21

Demetrius ne pouvait plus supporter de sentir la présence des clients du Cabaret à proximité. Il ferma seulement les yeux et effleura le visage d'Elesie de ses lèvres, savourant chaque courbe, il lui dit tendrement :

Serre moi et ne me lâche pas...Ferme les yeux ma douce...Je sais où je vais t'enmener.

L'incube emprisonna Elesie de ses bras et l'entoura de ses ailes. Ils se volatilisèrent en un instant, dans un tourbillon de plumes noires. Depuis le temps que Demetrius voulait ce pouvoir, apparemment, il avait déjà toutes ses particularités d'apôtre, ne manquait que son couronnement et ses ailes deviendraient doubles...Il serait vraiment le second de Lucifer à cet instant...Mais pour l'heure, seul le trésor qu'il avait dans ses bras occupait les pensées du futur apôtre...

[Suite dans les Montagnes Noires]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nadesia-chronicles.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amour Fraternel [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amour Fraternel [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenirs et amour fraternel [ ft. Mathis de Fontanges ]
» Fantômes et... pomme d'amour (pv) (terminé)
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» [HOT] Exprimer son amour [with Marlene] [Terminé]
» Parle tout bas si c'est d'amour [Tour I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Murmures Sombres :: Murmures Sombres :: Le Cabaret-
Sauter vers: